Logo OfficeEasy

Les principes de l'amplification du signal téléphonique mobile

Le téléphone portable a considérablement modifié la vie quotidienne, en permettant de contacter ou d'être contacté à toute heure et où que l'on se trouve, ou presque, car il existe des endroits situés en dehors de la zone de couverture du réseau des opérateurs de téléphonie mobile.

Ces zones concernées par ce manque de puissance du signal mobile sont parfaitement connues et identifiées :

  • Tunnel ou parking en sous-sol.
  • Grandes surfaces de bureaux, supermarchés et galeries commerçantes.
  • Commerces ou appartements situés en rez-de-chaussée de grands immeubles.
  • Zones dites "blanches" dans les campagnes isolées, et bateaux en mer.

L'une des solutions pour résoudre ce problème de réception et pouvoir profiter pleinement de son appareil mobile est l'installation d'un amplificateur GSM, ou répéteur mobile. Le principe de l'amplificateur est de générer une copie d'un signal faible venant de la station mobile locale (antenne relais), et de transmettre cette copie amplifiée à votre téléphone portable, et vice-versa. Attention toutefois, car ce système garantit un fonctionnement optimal dans la limite d'une distance de 35 kilomètres environ entre la station de transmission du signal et le site sur lequel les répéteurs sont installés.

Concrètement, un amplificateur de réseau GSM, 3G ou 4G, est composé d'une antenne extérieure, d'une antenne intérieure, d'un câble coaxial et donc d'un amplificateur. L'antenne extérieure capte le signal faible puis le transmet à l'amplificateur via le câble de connexion, et ce signal amplifié est par la suite envoyé vers l'antenne intérieure, qui est chargée de le transmettre aux téléphones mobiles du domicile, entreprise ou bureau dans lequel le répéteur est installé. Outre le plaisir de pouvoir utiliser son iPhone, l'amplificateur de signal permet également grâce à la réception d'un signal plus puissant de diminuer les radiations et d'allonger la durée de vie des batteries des téléphones.

Les facteurs qui peuvent limiter la puissance du signal GSM

Même dans une zone où le signal mobile est sensé être puissant et stable, à proximité des antennes relais des opérateurs, certains facteurs sont à l'origine d'interférences qui peuvent limiter ou interdire l'utilisation d'un téléphone mobile. Si la détérioration du signal dans les zones souterraines est bien connue, la puissance du signal GSM peut également être affectée par l'épaisseur des murs ou des plafonds d'un bâtiment (certains matériaux absorbent les ondes), ou par le volume du trafic, la topographie ou les conditions météorologiques.

S'il est possible de calculer précisément la puissance d'un signal mobile, ce calcul complexe est généralement réservé aux professionnels du secteur de la téléphonie mobile, d'autant plus qu'il diffère selon le type de réseau (2G, 3G ou 4G) et selon les opérateurs. Pour la plupart des utilisateurs, cette puissance du signal s'exprime par le nombre de barres de réception qui s'affiche sur leur téléphone, et qui donne cependant une estimation correcte de la puissance du signal à un moment ou un endroit donné.

La couverture du signal mobile en France

Avec le développement des télécommunications mobiles et l'utilisation des smartphones pour de plus en plus de tâches importantes de la vie quotidienne, l'accès à un réseau performant est devenu un véritable enjeu d'égalité entre les territoires. Si les principaux opérateurs français offrent un réseau adapté à la demande sur la grande majorité du pays, certaines zones rurales ou montagneuses sont exclues de cette couverture du signal mobile, et ne peuvent pas bénéficier d'un débit suffisant pour simplement téléphoner et encore moins accéder aux services internet mobiles. Une situation déjà pénalisante pour les particuliers, mais qui représente aussi un frein pour le développement économique et social de ces "zones blanches", tant au niveau des collectivités locales et des associations, qu'à celui des entreprises et des commerces.

Chaque opérateur de téléphonie mobile propose une carte interactive de la couverture du signal 3G et 4G, carte qui indique nombre et position des antennes relais, ainsi que les bandes et fréquences utilisées, des informations très importantes pour choisir et installer un amplificateur GSM.

Certains bâtiments sont privés de signal mobile

Il n'est pas rare de rencontrer des problèmes de réception dans certains bâtiments alors qu'il est possible de voir une antenne relais sur le toit de l'immeuble voisin. Ce problème récurrent fait suite à l'utilisation de certains matériaux qui empêchent littéralement la réception du signal à l'intérieur du bâtiment. Les principaux responsables sont le béton armé et le verre traité qui ont la faculté d'absorber les ondes, et rendent donc l'utilisation d'un répéteur GSM indispensable.

La multiplication des appels interrompus

L'une des plaintes les plus fréquentes des clients des opérateurs de téléphonie mobile est l'augmentation du nombre d'appels interrompus avant même de pouvoir prononcer quelques mots. La première cause de ce phénomène est la présence d'un des deux téléphones dans une zone où il n'y a pas assez d'ondes radio disponibles pour continuer la communication, le réseau est saturé, ce qui entraîne une coupure de l'appel.

La seconde origine de ces échecs d'appels est la mauvaise réception du signal, lorsque le téléphone se retrouve hors de portée des antennes de l'opérateur mobile, l'appel actif ne peut pas être maintenu à travers le réseau d'un autre opérateur, ce qui provoque l'interruption de l'appel.

Booster un signal 4G

L'amplificateur GSM a pour fonction d'améliorer un signal 4G sur un site grâce à son antenne extérieure qui capte le signal faible, l'amplifie et le transmet aux téléphones via son antenne intérieure. Choisir le bon modèle de répéteur nécessite de bien lire les données des opérateurs, car les bandes de fréquences utilisées varient non seulement en fonction de l'adresse à laquelle l'amplificateur 4G sera installé, mais aussi en fonction de la fréquence que l'opérateur concerné utilise pour le signal 4G, qui ne sera pas la même que celle de la 3G.

Amplificateurs du signal 3G

Pour améliorer un signal 3G, il faudra donc choisir un amplificateur GSM 3G adapté aux bandes de fréquences du signal 3G de votre opérateur, mais également adapté à la taille du bâtiment concerné. Les nombreux modèles sont souvent classés en fonction du nombre de pièces qu'ils sont capables de couvrir.