Logo OfficeEasy

La puissance d'un signal mobile GSM

La puissance d'un signal GSM de téléphonie mobile s'exprime en dBm, ou décibel-milliwatt, qui est une unité de mesure de puissance électrique, et qui permet de connaître la puissance des ondes du signal généré par une antenne de télécommunication. Cette mesure s'étale de -121 dBm (signal faible) à -51 dBm (bon signal).

La proximité d'une antenne relais est déterminante pour la puissance du signal 3G ou 4G à un endroit donné, et donc pour la qualité de réception du téléphone portable. Les opérateurs de téléphonie mobile utilisent des antennes relais différentes selon le lieu de leur installation et de la surface de couverture nécessaire. En milieu rural, une antenne relais peut couvrir une zone de 10 à 30 kilomètres alors qu'en milieu urbain très dense, cette couverture peut être de seulement 500 mètres. C'est grâce à cette limite de distance que le réseau des opérateurs offre un débit suffisamment puissant pour être utilisé par un grand nombre d'habitants d'une grande ville. À l'inverse, dans les zones isolées, l'antenne relais est émettrice sur une grande distance, mais le débit pour chaque utilisateur de téléphone mobile est plus faible.

L'installation des ces antennes est soumise non seulement à une réglementation et à des calculs de rentabilité par l'opérateur, mais également à des résistances, pouvant venir des riverains ou d'une association comme robin des toits, qui estime que la puissance des ondes représente un danger pour la santé. Il est donc fréquent de trouver des zones "mortes" ou "blanches" dans lesquelles le débit du signal est trop faible pour permettre une simple conversation téléphonique mobile. Une situation déjà gênante pour un particulier, et qui devient pénalisante si elle concerne un commerce ou une entreprise. La solution pour y répondre et retrouver force et puissance du réseau est alors l'installation d'un répéteur, ou amplificateur d'ondes mobiles.

Le principe d'amplification du signal mobile est relativement simple. Une antenne extérieure capte le signal faible et le transmet à l'amplificateur, qui génère une copie plus puissante de ce signal et le redistribue vers les téléphones portables via une antenne intérieure. Dans les faits, il est conseillé d'installer l'antenne extérieure de l'amplificateur à un endroit qui affiche au minimum deux barres de réception sur le téléphone, et de bien choisir le modèle de répéteur en fonction de son opérateur de téléphonie mobile et de l'adresse ou il sera installé.

Connaître la puissance exacte du signal via son téléphone mobile

Pour le commun des utilisateurs, la puissance du signal s'estime en fonction du nombre de barres de réception affichées par le téléphone, mais il est possible d'effectuer une manipulation pour obtenir la puissance exacte du signal.

Pour un iPhone fonctionnant sous iOS, il faut commencer par aller dans appels, et de saisir un numéro (*3001#12345#*), puis appuyer sur le bouton power, puis le bouton home. Il est alors possible de voir la puissance du réseau exprimée en dBm en lieu et place des barres de réception habituelles. Sous Android, la démarche est plus simple et s'effectue dans les réglages du téléphone.