Logo OfficeEasy

Les caractéristiques communes d’un répéteur GSM

Dans la composition d'amplificateur GSM, le répéteur est l’élément actif et déterminant du système global. Connecté à l’antenne extérieure et aux antennes intérieures secondaires, il assure l’amplification de la puissance du signal mobile dans les deux sens.

Les répéteurs GSM sont presque tous capables d’amplifier et de transmettre le signal GSM destiné à la téléphonie et aux SMS. Pour cela, ils utilisent habituellement la bande de fréquences dite des 900 MHz. Les matériels se contentant de cela sont désormais considérés comme obsolètes et donc rares sur le marché. Une seconde bande au minimum est reconnue par la plupart des matériels. Elle permet d’accéder (si l’antenne relais la plus proche le propose) à Internet soit en 3G soit en 4G ou bien les deux.

Prenons un exemple typique. Votre visiteur dispose de son mobile Samsung Galaxy Android avec sa carte SIM de chez SFR (ou bien Orange, ou Bouygues, ou Free). Il ne pourra utiliser à partir de chez vous ses fonctions LTE-A (4G) que si à la fois :

  • Votre amplificateur est compatible avec la bande des 2600 MHz.
  • Et si l’antenne relais vers laquelle votre installation est dirigée propose bien la même chose pour le même opérateur. Votre amplificateur ne fera en aucun cas basculer son trafic vers un chemin utilisé par les autres opérateurs même si eux proposent la livraison du signal 4G à leurs abonnés à partir de cette même antenne relais.

L’accès en 3G ou bien en 4G

Historiquement, la 3G est apparue avant la 4G. Pour ajouter aux communications vocales et par SMS l’accès au web, des amplificateurs se sont mis à proposer de booster à la fois la bande des 900 MHz et celle des 1900-2100 MHz (3G). Plus tard, d’autres se sont mis à proposer à la fois de traiter le signal de la bande des 2600 MHZ dédiée au 4G plutôt que la bande 3G. On parle dans ce cas de répéteur bi-bandes.

Entre les deux possibilités offertes, faisons le point sur les différences :

  • Un visiteur avec un ancien téléphone (ou abonnement) 3G ne pourra pas surfer si vous avez un répéteur GSM+4G.
  • Un visiteur avec un mobile moderne et un abonnement 4G pourra quand même surfer si vous avec un amplificateur GSM+3G. Seule sa vitesse de navigation sera bridée par rapport à ses habitudes en 4G puisqu’elle se passera en fait en 3G.

Les deux accès 3G et 4G ensemble

Un peu plus chers, certains produits proposent de remplir les deux missions. On parle alors d’un répéteur tri-bandes. Le portable de l’utilisateur se retrouve alors presque comme s’il était à l’extérieur en liaison directe avec le signal de l’antenne relais terrestre. Quelques limitations sont détaillées dans l’article qui leur est précisément consacré.

On parle parfois d’amplificateur de signal mobile à 4 ou 5 bandes. C’est techniquement exact. Il assure les mêmes fonctions de base qu’un répéteur tri-bandes, il utilise juste de façon plus fine les différentes possibilités mises à disposition par les opérateurs. Historiquement, certaines fréquences utilisées pour d’autres missions (la couverture TNT analogique par exemple) se sont vues mises à disposition pour répondre à la croissance des besoins de couverture efficace. La mise en place de ce type d’amplificateur de signal forcément plus onéreux peut s’avérer utile dans certains cas de figure. Néanmoins, le schéma de base pour booster la couverture de vos communications hertziennes reste le même.

Matériel estampillé de votre opérateur ou bien amplificateur GSM générique ?

Votre opérateur habituel de téléphonie mobile peut vous proposer d’installer un système amplificateur GSM/3G/4G à son nom, en location ou bien à l’achat. Il n’est tenu qu’à l’acheminement du signal correspondant aux parties de chaque bande qui lui est dédiée. Un GSM disposant d’un abonnement chez un autre opérateur pourra très bien se trouver sans voir le bénéfice de votre installation. Par contre, le simple achat de son amplificateur destiné à votre adresse donnée vous évitera une demande d’agrément auprès des autorités, donc indirectement des autres opérateurs.

L’achat d’un répéteur non lié à un opérateur précis oblige à une demande d’agrément auprès de l’ARCEP. Une alternative serait d’obtenir une autorisation expresse de la part de chacun des opérateurs desservant votre zone. En effet, les opérateurs des réseaux mobiles ont payé pour avoir le droit d’exploiter ce stock de fréquences en France. Vous devez absolument vous prémunir légalement contre tout désagrément lié à un brouillage intempestif de leur réseau par votre installation.

Choisir votre amplificateur en fonction de votre utilisation réelle

Les besoins que vous ressentez sont probablement différents suivant que vous désiriez booster la réception du signal mobile à l’intérieur de votre domicile ou bien de votre local professionnel. Dans tous les cas, la contrainte liée au type de signal mobile disponible à l’extérieur s’applique de la même façon. Nous allons tenter de comparer rapidement les différences.

À la maison

Vous disposez très probablement d’une liaison internet fixe via une box et d’un accès WIFI auquel tous les mobiles de la famille sont connectés. Vos amis les plus proches ont déjà enregistré cet accès dans la mémoire de leur téléphone. Comme il est d’habitude chez les opérateurs de limiter la quantité mensuelle de données transférée en 3G ou 4G, c’est la voie du WIFI qui est de toute façon privilégiée chez vous.

Le seul réel problème à résoudre est en fait la mauvaise qualité des appels téléphoniques. Vous pouvez logiquement vous demander pourquoi investir plus dans un amplificateur tri-bandes dont l’utilisation serait contre-productive. Si par contre votre liaison internet fixe a de mauvaises performances, le problème est très différent puisqu’elle aussi aurait besoin de se voir booster.

Au travail

Dans le cas habituel, vous recevez souvent de nouvelles personnes de façon temporaire. Pour l’accès à Internet, le fait de passer par un hotspot WIFI habituel les dérange. Cela fait des manipulations en plus et ils sont réticents à ce type de réseau public. L’impact sur leurs forfaits respectifs ne vous concerne pas, ils ont l’habitude de surfer en 3G ou en 4G lors de leurs déplacements. Vos employés eux ont accès à votre connexion WIFI dûment enregistré dans leurs portables ou autres accessoires.

Il est logique dans ce cas d’envisager un répéteur capable de booster la couverture du plus grand nombre possible de bandes. Ceci ne sera qu’une différence financière lors de l’investissement initial en matériel. Le confort habituel de votre clientèle en itinérance sera ainsi complètement respecté.