Le répéteur GSM bi-bandes : désormais un produit d'entrée de gamme

Les premiers modèles de répéteurs GSM apparus sur le marché n’amplifiaient que la bande dite des 900 MHz. Celle-ci constitue toujours la solution de repli la plus simple pour booster des communications de téléphone GSM classique ainsi que la réception du trafic SMS.

Sa fréquence relativement faible la rend très efficace en zone rurale. Elle permet également une meilleure pénétration à l’intérieur des bâtiments. Elle présente l’avantage d’être supportée par tous les opérateurs sur le marché en France. La couverture du territoire en signal mobile 2G est quasi parfaite. Avec l’apparition de la 3G, une seconde bande est devenue nécessaire pour voir arriver la connexion du signal Internet mobile.

Les spécificités d’un amplificateur bi-bande

La plupart des modèles d’entrée de gamme proposés permet la livraison amplifiée du signal de la bande des 900 MHz plus une autre. Cette seconde bande a été ajoutée lors de l’apparition de l’UMTS (3G). Pour cette seconde bande, les modèles varient. Certains vont ajouter pour la 3G la bande des 2100 MHz et vont donner accès à la liaison 3G. Ils sont suffisants pour à la fois les appels téléphoniques classiques « voix » et pour un accès mobile à internet de type nomade.

D’autres modèles ajoutent la bande des 1800 MHz à la place. Ces modèles fourniront donc une liaison 4G au lieu d’une liaison 3G. Les utilisateurs de mobiles (ou bien d’offres de forfaits) non compatibles avec la 4G ne pourront donc profiter que de la téléphonie classique et des SMS.

Les limitations en comparaison de modèles plus performants

Ces modèles à double bande amplifiée disposent d’une électronique plus simple que les produits des gammes supérieures. Ils sont donc d’un prix plus faible à l’achat. Ils vont par contre vous obliger à mieux cibler l’utilisation purement « donnée » à l’intérieur de vos locaux. S’agit-il de contenter le plus grand nombre d’utilisateurs par l’accès à leurs messageries électroniques, leurs réseaux sociaux ? Opter pour un répéteur GSM + 3G est la possibilité la plus évidente. Votre installation sera-t-elle utilisée avec des besoins plus forts en débit ? Si vous pouvez prendre le pari que la plupart des utilisateurs seront équipés de téléphones compatibles 4G, alors ce choix peut l’emporter au détriment des quelques utilisateurs lésés. N’oublions pas que cette alternative peut se trouver moins cruciale si en plus vous proposez à vos visiteurs de connecter leur portable via votre réseau WI-FI.

Un critère qui risque en fait de forcer votre décision est les types de connexions disponibles sur l’antenne terrestre vers laquelle votre antenne extérieure sera orientée. Tous les relais ne proposent pas toutes les bandes de fréquences pour tous les opérateurs. Il n’est pas rare que la 4G soit disponible pour les téléphones munis d’un forfait auprès d’un seul opérateur ou de deux opérateurs seulement. Pour les autres dans ce cas, on remarque que seule la 3G est proposée. Comme il est indiqué dans la page générale relative aux amplificateurs GSM, il est important de faire le point à partir de votre situation géographique précise. Pour cela, le site http://www.cartoradio.fr est d’une aide précieuse en vous permettant de trouver les antennes relais disponibles.

Cette problématique du choix entre accès très général et performance est réduite par des amplificateurs plus performants, on parle dans ce cas d’un répéteur tri-bandes.