Logo OfficeEasy

Le réseau 4G : véritable évolution ou simple amélioration ?

Au début des années 2000, le réseau 3G fait son apparition dans l’univers des télécommunications, modifiant au passage l’utilisation même des téléphones mobiles.

Son arrivée sonne définitivement la fin des précédents types de réseaux GSM et de la 2G. En effet, avec sa rapidité et sa couverture réseau plus large, la 3G ne manquait pas d’arguments pour s’imposer auprès des clients.

Avec le débit nettement supérieur proposé par la 3G+ et d’autres améliorations, il était difficile alors d’imaginer dans l’immédiat une meilleure alternative.

Et pourtant, quelques années après ces dernières améliorations, la quatrième génération de réseau de télécommunication faisait son apparition.

En quoi consiste réellement le réseau 4G ?

La naissance de la 4G

La norme LTE (Long Term Evolution) est envisagée depuis 2004 par le consortium 3GPP. Au départ, elle était destinée à être comme son nom l’indique, une évolution à long terme de la norme 3G UMTS, la 3,9G. Elle fut classée dans les technologies IMT-2000 par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Comme toutes les technologies, la LTE n’est pas figée. Elle continua d’être améliorée si bien qu’en octobre 2010, l’UIT fini par reconnaitre la technologie LTE Advanced comme étant une technologie de quatrième génération à part entière, et non plus comme une simple évolution de la norme UMTS. On parle alors des technologies IMT-Advanced.

A l’aube de l’année 2013, la 4G débarque en France sous l’impulsion de l’opérateur Free mobile et d’Orange.

Caractéristiques du réseau 4G

Le réseau 4G permet la multiplication des débits par le biais de 2 atouts. Tout d’abord, la circulation des appels vocaux se fait directement par Internet et non plus par le réseau téléphonique. Ensuite, la 4G s’appuie sur le multiplexage (passage de différents types d’information par le même canal) permettant d’augmenter le flux d’information et les données.

Comparativement à la technologie UMTS, le réseau 4G donne un aspect superlatif au terme haut débit. Et pour cause, ses débits théoriques sont nettement supérieurs, allant de 42 Mbits/s à 300 Mbits/s pour la LTE. La LTE Advanced, irait au-delà de 1Gb/s.

Les fréquences du réseau 4G

L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (l’ARCEP) a mis à la disposition des opérateurs en France (Free, Bouygues, Orange, SFR) les bandes 800 Mhz et 2600 Mhz en 2011.

Aujourd’hui, les bandes 1800 Mhz et 700 Mhz sont disponibles en plus des bandes précédentes. Le grand nombre de bandes allouées à la 4G a permis au fil des mois, la diversification des forfaits proposés par les opérateurs, et une guerre des prix sans précédent.

Le réseau 4G constitue aujourd’hui le service de qualité premium en matière de télécommunication mobile.